• Perles nocturnes

     Dehors, la nuit violette inonde le ciel et perle sur l’asphalte. Quelques chats errants rôdent aux alentours des immeubles du boulevard d’Anvers. Quelques corbeaux de soie noire dorment dans leur nid de paille sèche. Et moi, je rêve à d’autres horizons, ceux plus cuivrés de la lueur du jour, ceux embrasés par la mer et la lumière de l’aube. J’aime pourtant la nuit, ces heures tardives où l’on aime se calfeutrer dans les alcôves des maisons, sentir le velours de cette chape d’ombre qui emplit l’atmosphère. J’aime ce silence nocturne, où l’on n’entend que le cri des noctules au loin, le doux vrombissement des rares voitures sur le bitume écartelé de notre soir.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :