• Entre ombre et lumière

     Les jours sont longs et les nuits bien courtes en ce moment. Je voudrais pourtant pouvoir me coucher plus sereinement que les autres soirs....Je me mets à divaguer fébrilement et ces vagabondages poétiques m'amènent doucement à perdre un peu pied avec la réalité.

    Dans ces errances d'un genre particulier, je prends une rose des sables entre les mains. Je la recouvre de silence d'or comme dans mes rêves les plus fous et les plus lointains. Je l'appose sur le versant d'un ciel clair et j'attends que tombe la fine pluie d'or et de feu qui me permettra de tomber dans les bras de Morphée. A demain qui sait?

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :