• Au Parc Monsouris

    Alors que je me trouvais à Paris,  sous le soleil cuivré d'un printemps qui ressemblait à l'automne, je suis allée fouler les allées ombragées du Parc Montsouris. J'y ai revu ses arbres noueux, son lac bleu cendré, le grand kiosque que j'avais l'habitude d'explorer étant enfant- cette fois-ci sans musiciens ni fanfare-. J'y ai revu le monticule de pierre qui ressemble à un immense château de sable au coeur des attractions enfantines, les balançoires vert d'eau, la buvette et ses sucres d'orge. J'ai entendu les roucoulements de pigeons et le cri mat des cygnes blancs ou noirs dans le silence des prunus qui parfumaient tant l'herbe alentour que le ciel clair à l'infini.

    J'y ai revu les bribes de mon enfance perdue. Enfance recouvrée dans ce parc, étalée au grand jour.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :